La croix de Lorraine et la France libre

Les trois couleurs du drapeau Français sont inscrites dans la Constitution de 1958. Depuis le 15 février 1794 ce sont les couleurs officielles de l'emblème national. On retrouve le bleu et le rouge, couleurs du blason de la ville de Paris et le blanc, emblème de la royauté. 

La France libre adopta la croix de Lorraine pour symbole suite à la proposition du vice-amiral Émile Muselier faite à de Gaulle, le 1er juillet 1940, en présence du capitaine de corvette Thierry d'Argenlieu pour lutter contre la croix gammée. Dans son ordre général n° 2 du 3 juillet 1940, le vice-amiral Émile Muselier, nommé l'avant-veille au commandement des forces navales et aériennes françaises libres, créa pour les forces françaises ralliées à de Gaulle un pavillon de beaupré (carré bleu avec, au centre, la croix de Lorraine en rouge par opposition à la croix gammée) et pour les avions, une cocarde à croix de Lorraine .

Muselier était d'origine lorraine et les armes du 507e Régiment de chars de combat que commandait le colonel de Gaulle au moment de la guerre comportaient une croix de Lorraine. Le pavillon fut modifié après deux ou trois mois : il était trop sombre. Dans le modèle définitif, il était bleu, blanc, rouge. Le blanc était en forme de losange et comportait une croix de Lorraine rouge non tréflée. Ce pavillon restera pour les futurs navires de la Marine nationale auxquels sera donné le nom d'un ancien bâtiment des Forces navales françaises libres (FNFL).

Photo Musée de traditions des Fusiliers Marins à Lorient ( http://musee.fusco.lorient.free.fr/ )

Le drapeau du Régiment Blindé de fusiliers Marins (RBFM) a été fabriqué en Afrique du Nord en avril 1944. Le drapeau suivra le régiment partout, jusqu'en Indochine. Il sera ensuite confié le 17 mai 1947 à l'école des Fusiliers Marins à Toulon.